Wednesday, December 16, 2009

Lettre de Noël 2009

16 décembre, 2009

Joyeux Noël Chers amis et famille,

La neige couvre le sol ici à St-Jean-sur-Richelieu. Les nuits sont très belles avec toutes les lumières. Les arbres aussi, se sont parés de beaux draps blancs.

Les nuits sont plus noires et plus longues, mais le people qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Nous espérons que la Lumière du Monde vous apporte de la joie et la paix cette année à Noël.

Une année se termine, une autre nous attend. Que la nouvelle soit pour vous, une année de bonheur, malgré les peines que la vie nous réserve parfois.

Cette année nous avons été très occupé comme d’habitude avec l’école et le soccer pour les enfants. La vie tourne autour de quatre endroits ici ; la maison, l’école, le stade et l’église.

Au mois de janvier, Marc et moi sommes allés au Château Montebello à Fairmount, avec mon frère Cecil et sa femme Jane pour la nuit. Personne ne m’avait dit qu’on y allait, encore moins pour y passer la nuit (pas au Château mais dans un Bed & Breakfast pas loin), alors vous pouvez imaginer ma surprise. Pour vous donner une idée de notre soirée, voilà un peu le souper que j’ai eu au château : une bouteille de vin à $50, (partagé, ça revenait à $25 par couple) et un repas de 4 services. J’ai mangé de la terrine de caribou, une crème d’asperges, une cuisse de canard à la mode du Lac Brôme, et enfin du café et une sélection de desserts du bar à desserts. Il y avait de la tarte aux pacanes, la tarte au sucre, des mousses de toutes les sortes et d’autres choses sucrées. Je n’avais plus beaucoup faim alors je n’en ai pas trop mangé, mais Marc est sorti de là avec un mal de ventre.

Nous sommes allés faire du camping au Mont Sainte Anne dans le coin de Ste-Anne-de-Beaupré pendant une semaine cet été. C’était très beau, dans la nature. Nous avons vu quelques amis de longue date et Marc et les enfants en ont profité pour faire un peu de pêche. Nous avons visité les glissades d’eau au Village des Sports à Québec à la fin d’un après-midi chaud. Vous pouvez voir des photo ici: (Sans avoir besoin d’un compte avec facebook si vous utilisez ce lien) http://www.facebook.com/album.php?aid=152629&id=576820498&l=30a589f39d

À la fin de cet été, l’équipe de soccer de Maryssa a gagné le championnat dans leur catégorie. L’équipe de Jean-Alexandre a gagné le bronze, et avait fini 3e dans la saison aussi, ce qui est très bien pour une équipe de A qui venait d’entrer dans une ligue de AA. Cet automne, Nicolas a commencé à jouer dans le programme de soccer Timbits (novices) et Gabriel a été accepté dans l’équipe des U9 du même club compétitif que les plus vieux. Il joue surclassé (il est U8 cette année). Nicolas aussi joue surclassé dans le récréatif, car quand il est arrivé pour jouer, les autres enfants n’avait aucun concept de soccer alors que Nicolas suit le soccer depuis qu’il est né. Il trouvait que ce n’était pas du « vrai soccer » alors on l’a mis avec des enfants d’un an plus vieux. Maintenant il est content. Dominic aussi a commencé à pratiquer avec une équipe d’un an plus vieux que lui, mais cette équipe n’existera plus, les enfants s’en vont pratiquer avec une autre équipe du même age et du même club pour l’instant.

J’ai terminé d’écrire un livre sur lequel je travaillais depuis 3 ou 4 ans. Je l’ai envoyé à une maison d’édition aux Etats-Unis (qui avait déjà publié un livre de mon père) et ils ont accepté de publier mon livre aussi. Le livre s’appelle Be Not Afraid (N’Ayez pas Peur) et est disponible (en anglais seulement) chez publishamerica.com pour l’instant. L’idée pour le livre venait d’un rêve que j’ai eu. Je me suis levé et j’ai commencé à écrire… Le jour de son mariage, Isabella fixe des yeux un passage très fréquenté du haut de la terrasse chez ses parents. Elle cherche désespérément une façon de fuir le mariage arrangé dont elle ne veut rien savoir. Elle est la fille d’un couple de classe supérieure, alors que l’homme qu’elle aime est un ouvrier commun, qui ne se gêne pas dans sa lutte pour la justice sociale dans cette société du futur qui ressemble beaucoup à certaines sociétés du passé. Isabella le suit dans son œuvre, avec d’autres jeunes femmes et hommes, ce qui entraîne la mort de l’un et l’exile de l’autre. C’est l’histoire de garder sa foi vivante, de s’acharner pour ce qui est bien et de ne jamais se lasser d’espérer.

Jean-Alexandre est parti en Grèce avec un groupe de son école au mois d’Octobre. Il semble avoir beaucoup aimé son voyage malgré le fait qu’il ne m’en parle pas beaucoup. (Homme de peu de mots.) Je n’ai pas encore vu de photos non plus, car il a de la misère à les télécharger. Pour notre part, nous sommes tous allés (sauf Marc) chez mes parents, à Barry’s Bay en Ontario pour la fin de semaine de l’Action de Grâce.

Marc travaille encore pour Les Pages Jaunes à Montréal et je fais encore un peu de coiffure à la maison, ainsi que le « chauffeur de taxi de soccer », la supervision des devoirs de l’école, la construction de pinatas et l’organisation des fêtes d’anniversaire. (Pour mes enfants seulement, j’en ai assez d’organiser des fêtes juste pour eux.)

Et voilà que l’année se termine, avec Noël pas très loin, et la famille sera bientôt autour du sapin, devant le foyer.

Nous vous souhaitons le plus béni des Noëls et un Nouvel An des plus heureux.