Wednesday, October 01, 2008

Deux Pensées de Padre Pio

Notre Ange Gardien:
Souvenez-vous que nous sommes avec Dieu quand notre âme est en état de grâce, et loin de lui quand nous sommes en état de péché grave; mais son ange - notre ange gardien - ne nous abandonne jamais...

C'est notre ami le plus sûr et le plus sincère quand nous n'avons pas le tord de l'attrister par notre mauvaise conduite.
(GdT, 205)

J'y crois fortement. J'irais jusqu'à dire que j'ai eu des conversations avec mon ange gardien. Oui, il me répond, oui, je l'entends, pas avec mes oreilles bien sûr, mais ce sont plutôt des pensées qui me viennent en réponse à mes questions. Je le sens très proche de moi à l'occasion, comme par exemple, à ce moment-ci alors que je suis en train de parler de lui.

Il ne faut jamais perdre l'espoir:
N'ayez pas peur de toutes les embûches que vous tend le démon: le Seigneur est toujours avec vous. Il combattra avec vous et pour vous. Jamais il ne permettra que vous soyez trompés ou vaincus. (Ep 3, 49)

Ça, je le vois de plus en plus. Avec le soccer qui prend tellement de temps et demande beaucoup, J'ai souvent peur de manquer la messe, ou que mes enfants soient obligés de la manquer. Car je n'ai pas un mari qui me soutient dans ma foi. Il ne serait pas d'accord qu'on manque le soccer pour une chose inutile comme aller à la messe. Chaque fois que cela m'a inquieté cet été, j'ai prié le Seigneur de me trouver un moyen d'aller à la messe et y emmener mes enfants. Il n'y a que Jean-Alexandre qui a manqué une messe cet été (à part les plus jeunes que je laisse parfois à la maison).