Tuesday, January 04, 2005

Chercher Jésus pour ne plus être prisonnier

Ceci vient d'une homélie d'un Saint Origène du 3e siecle:
C'était comme si c'était écrit pour moi. Je me sens prisonnière de ma vie. Je ne me sens plus capable d'être heureuse dans cette vie. Voilà une réponse... chercher l'enfant Jésus au temple, le serrer dans ses bras, et ainsi on peut être heureux n'importe o
ù, là où on se trouve.

Siméon savait que personne ne peut nous faire sortir de la prison du corps, avec l'espoir de la vie future, si ce n'est celui qu'il tenait dans ses bras. C'est pourquoi il lui dit : « Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur s'en aller dans la paix, car aussi longtemps que je ne portais pas le Christ et que je ne le serrais pas dans mes bras, j'étais comme prisonnier et ne pouvais me dégager de mes liens. » Et il est à remarquer que ceci ne vaut pas seulement pour Siméon, mais pour tous les hommes. Si quelqu'un quitte ce monde et veut gagner le Royaume, qu'il prenne Jésus en ses mains, qu'il l'entoure de ses bras, qu'il le serre sur sa poitrine, et alors il pourra se rendre tout joyeux là o
ù il désire...

« Tous ceux qu'anime l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu » (Rm 8,14). C'est donc l'Esprit Saint qui mène Siméon au Temple. Si toi aussi tu veux tenir Jésus, le serrer dans tes bras et devenir digne de sortir de ta prison, efforce-toi de te laisser conduire par l'Esprit pour parvenir au temple de Dieu. Te voici dès maintenant dans le temple du Seigneur Jésus, c'est-à-dire son Église, son temple construit de pierres vivantes (1P 2,5)...

J'ai besoin de faire ceci souvent car je me sens souvent impuissante, incapable de continuer mon chemin. Je voudrais retourner en arrière et choisir un autre chemin que celui-ci.